Newsletter de l’ACOSY FC N°11


Newsletter de l’ACOSY FC N°11    Septembre 2017

… Elle est revenue !

Notre prochaine journée du Jeudi 21 Septembre 2017 de 8h30 à 18h30, se déroulera

aux Pyramides, 16 avenue de Saint-Germain 78560 LE PORT-MARLY, et aura pour thème :




 
La Dimension Verticale d’Occlusion en Prothèse Fixée, Critères de décision Notre conférencier sera

Jean-Daniel Orthlieb,

Docteur en Chirurgie Dentaire Docteur en Sciences Odontologiques
Docteur de l’Université de la Méditerranée H.D.R, Professeur des Universités
Vice Doyen chargé des enseignements







Faculté d’Odontologie de Marseille – Aix-Marseille Université    
Directeur du département de formation initiale - Faculté d’Odontologie de Marseille – Aix-Marseille Université



Responsable de l’unité fonctionnelle d’Odontologie Polyvalente ,Pôle Odontologie, CHU Timone – APHM Visiting Professor of Donau University – Krems – Autriche
Past-Président du Collège National d’Occlusodontologie (CNO)
Past-Président of « International Academy of Advanced Interdisciplinary Dentistry » 130 publications, 6 livres.
Site : http://www.univ-amu.fr
Email : jean-daniel.orthlieb@univ-amu.fr

Le Responsable Scientifique de cette journée sera le Dr Michel Balleydier

Membres ACOSYFC 320 € - Non membres 320 € + cotisation 130 € obligatoire pour toutes manifestations donnant droit à gratuité de toutes les soirées.
Gratuité de la cotisation pour la 1ère année d’inscription à l’Ordre, 80 € praticiens en 2ème et 3ème année d’exercice ; 70 € retraités.
Ouvert aux prothésistes 150 €

Susceptible d’être pris en charge par le FIF-PL

Renseignements et inscriptions : Dr Isabelle Soulié-Dang 06 88 56 54 01 / contact@acosyfc.fr

Règlement à l’ordre de l’ACOSYFC 469 avenue Foch 78630 Orgeval

Cette journée du 21 septembre 2017 sera consacrée à la

La DVO en prothèse fixée, critères de décision »

Depuis de nombreuses années, les larges capacités d’adaptation aux variations de positions mandibulaires dans le sens vertical sont bien décrites, en même temps que le grand flou des méthodes classiques de détermination de la Dimension Verticale d’Occlusion (D.V.O) est largement souligné. Malgré tout, un certain nombre de mythes persiste, profondément ancré dans l’inconscient collectif des chirurgiens-dentistes. La D.V.O y apparaît comme une sorte serpent de mer de la prothèse dentaire ; suivant qu’elle est trop basse ou trop haute, on lui attribue toutes sortes de maux. La D.V.O est alors décrite comme un paramètre très important, devant être très précis, alors que dans le même temps les méthodes de déterminations sont paradoxalement très imprécises.
Le choix de la D.V.O reste une question centrale des traitements prothétiques étendus ce qui impose la mise en place d’un processus approprié d’évaluation et de décision.

Sur quelle base établir ce choix?

Il est raisonnable de penser qu’il existe un espace neuromusculaire optimal, et non pas un seul point miraculeux, pour situer la D.V.O. Le praticien dispose d’un espace d’adaptation, de tolérance, aux variations de la D.V.O. Ces variations peuvent parfois être importantes, mais probablement quelques principes essentiels doivent être compris et respectés :

Une définition de la DVO : il est fondamental d’intégrer qu’une variation de DVO résulte d’une rotation mandibulaire autour de l’axe charnière bi-condylien, ce qui signifie le plus souvent, les condyles positionnés en Relation Centrée (= non forcée).
Une évaluation de la D.V.O initiale du patient est indispensable (savoir d’où on part) : basse, haute, « normale ».
Une contextualisation de l’analyse de la D.V.O du patient, est nécessaire : prise en considération :

du cadre squelettique : ne pas exagérer pas une typologie verticale (hypo ou hyper divergence) déjà hors-norme, conserver une fermeture labiale naturelle,
de l’harmonie du visage
du cadre dento-alvéolaire : les hauteurs prothétiques, les relations des dents antérieures,
des capacités de tolérance du patient sur le plan articulaire (arthrose), sur le plan neuromusculaire (patients âgés, troubles neurologiques), sur le plan psycho-social.

Ces éléments vont constituer des limites à nos variations de Dimension Verticale d’occlusion La décision concernant la D.V.O, reflètera la confrontation de ces différents critères dans un esprit de fiabilité et d’économie (tissulaire, financière ..).

A l’évidence, la simple référence à la posture de repos pour définir la D.V.O est à la fois une vue simpliste et probablement fausse. Un processus plus global de réflexion est à mettre

œuvre, essentiellement avec une approche clinique simple : harmonie du visage de l’ordre du centimètre, aspects squelettique, neuromusculaire de l’ordre du demi-centimètre, aspect dentaire de l’ordre du millimètre.



« On peut jouer avec la DVO, encore fait-il connaître les règles du jeu ».


Vous pourrez retrouver les travaux du Dr Jean-Daniel Orthlieb dans la collection JPIO aux Editions CdP :



Ainsi que le PDF joint (en Anglais) :
Voir le PDF
« Vertical dimension of occlusion : the keys to décision »

Notre dernière  soirée de l’année se déroulera le Jeudi 19 Octobre 2017  à 20h30

A l’EFS du Chesnay, 2 rue Jean-Louis Forain 78150 Le Chesnay


Centre de Transfusion Sanguine / Etablissement français du sang
Elle sera précédée d’un cocktail à 19h30 et aura pour thème :

Concepts novateurs en Implantologie

Cette conférence sera animée par le Dr Jean-Louis Zadikian, President de l’AFOPI Sarcelles
Le Responsable Scientifique de cette soirée sera le Dr Didier Meneguzzo

Venez nombreux !


Gratuité de la soirée pour les membres de l’ACOSYFC à jour de leur cotisation - Non membres : cotisation 130 € (obligatoire pour toutes manifestations donnant droit à gratuité de toutes les soirées).
Gratuité de la cotisation pour la 1ère année d’inscription à l’Ordre, 80 € praticiens en 2ème et 3ème année d’exercice ; 70 € retraités.
Renseignements et inscriptions : Dr Isabelle Soulié-Dang 06 88 56 54 01 / contact@acosyfc.fr
Règlement à l’ordre de l’ACOSYFC 469 avenue Foch 78630 Orgeval

Le Vendredi 8 Septembre  2017 – Patrice Tijoux    
Crédits photos : Jean-Daniel Orthlieb

Flyers réalisés par le Dr Patrick Lemoine